Projet FEDER Dashboard 3.0



Introduction

Les principaux enjeux de la gestion de l'eau au XXIème siècle en Région Wallonne consisteront à améliorer la gestion de l'eau dans ses divers usages et fonctions, visant à optimiser les quantités utilisées, l'allocation de l'eau en fonction des quantités et qualités disponibles et améliorer le recyclage de l'eau, tant à des fins d'utilisation rationnelle que de restauration des cycles naturels et anthropiques (en ce compris le cycle urbain de l'eau).

Ces enjeux nécessitent d'abord une bonne connaissance des ressources en eau et des processus qui les gouvernent. Or, si de très nombreuses « données»  sont existantes en Région Wallonne (et dans les autres territoires belges ou étrangers), qui devraient permettre de mieux connaitre les milieux et donc de mieux les gérer durablement, malheureusement, ces données ne sont pas toujours connues, disponibles ou sont dans un format difficilement exploitable par les utilisateurs finaux.

En outre, les données « brutes»  ne sont généralement pas suffisantes pour une gestion appropriée de l'information et/ou une structuration de ces données est nécessaire.

L'outil

L'outil Dashboard 3.0 que nous proposons de développer a pour but de mettre à disposition de différents utilisateurs des « données eau » à l'échelle appropriée (« locale » (bâtiment, ..), « urbaine », « territoriale » (bassin versant, masse d'eau) et à différents niveaux de globalisation.

Les données à intégrer dans le Dashboard devront donc être non seulement pertinentes, mais également être datées et géolocalisées pour pouvoir être agglomérées à différentes échelles. L'objectif du Dashboard n'est naturellement pas de refaire un outil existant (comme par exemple le géoportail de la Région wallonne, WalOnMap, ou des outils permettant de mettre à disposition des données « brutes »).

La géolocalisation des données y sera un moyen, mais pas un but, et il y a une volonté forte d'y ajouter de l'information, de travailler plus en termes de flux que de concentrations et d'avoir une vision orientée « relations pressions / impacts ».

Principes

Les principes de base de ce Dashboard seront donc les suivants :

  • Privilégier les données « nouvelles » (essentiellement provenant des résultats des « modélisations » et/ou de la combinaison de données provenant de différentes origines) aux données « classiques » (mesures qualité, débits, …) normalement déjà accessibles via des interfaces dédicacées (Aquapol, Aqualim, …)
  • Récupérer les données existantes au niveau d'un territoire et les formater, globaliser, modifier, utiliser pour les rendre exploitables et/ou générer d'autres résultats
  • Être évolutif : partir d'un Dashboard permettant de gérer des données limitées ; la structure du Dashboard doit être telle que d'autres données puissent y être ajoutées régulièrement
  • Avoir une interface utilisateur conviviale et proposer différents niveaux d'utilisateurs et « d'agglomération »
  • Utiliser les techniques informatiques modernes (Web services, techniques de modélisation, Intelligence Artificielle, …) pour optimiser le Dashboard

Diagramme d'interactions

dashboard-overview

Financement

Le projet Dashboard 3.0 est financé par le Service Public de Wallonie (40%) et les Fonds Européend de Développement Régional (60%). Le financement total est de 974 402 €

 

bandeau-swamasc-logos 36px

Share this news