Défense de thèse

Soutenance de thèse de Sanda-Elena Nicola


Infos

Dates
9 février 2024
Lieu
Institut de Géographie, bât. B11, amphithéâtre Sporck
Quartier Village - Clos Mercator 3
4000 Liège (Sart Tilman)
Voir la carte
Horaires
16h30

Le vendredi 9 février 2024, Sanda-Elena NICOLA présentera l'examen en vue de l’obtention du grade académique de Docteur en Sciences (Collège de doctorat en Géographie) sous la direction de Serge SCHMITZ.

Cette épreuve consistera en la défense publique d’une dissertation intitulée :

“Territorial resilience of post-mining regions within the just transition framework”.

 

Résumé / Abstract

Malgré les promesses selon lesquelles une transition juste apporterait plus de démocratie et de prospérité, il existe des craintes légitimes que, dans certaines régions, les inégalités préexistantes soient renforcées plutôt que corrigées. En étudiant comment la résilience territoriale peut être améliorée avant, pendant et après la fermeture des mines, cette thèse se concentre sur trois territoires post-miniers de l'Union européenne : la Vallée du Jiu et Ștei en Roumanie et La Louvière en Belgique. En utilisant des méthodologies de recherche empirique et de recherche action, l’étude met en évidence le lien entre les difficultés de reconversion territoriale dans les villes post-industrielles en déclin et la migration de masse, tout en affirmant que les faibles capacités d’action et les agendas discordants des parties prenantes nuisent à la résilience des communautés. La thèse propose une réflexion sur les facteurs qui peuvent renforcer la résilience territoriale, ainsi qu'une série de méthodes d'évaluation ex-ante de la capacité à réussir une transition vers d'autres modèles économiques et de nouvelles pratiques sociétales.

Despite promises that a just transition would bring greater democracy and prosperity, there are legitimate fears that in some regions pre-existing inequalities will be reinforced rather than corrected. By studying how territorial resilience can be improved before, during and after the mine closures, this thesis focuses on three post-mining territories of the European Union: the Jiu Valley and Ștei in Romania and La Louvière in Belgium. Using empirical research and action research methodologies, the study highlights the link between the difficulties of territorial reconversion in declining post-industrial cities and mass migration, while affirming that weak capacities for action and conflicting stakeholder agendas undermine community resilience. The thesis offers a reflection on the factors that can strengthen territorial resilience, as well as a series of methods for ex-ante evaluation of the capacity to successfully transition to other economic models and new societal practices.

Lien orbi

 

Le Jury sera composé de :

M. P. OZER (Président), MM. G. DEVILLET (Secrétaire), F. GEMENNE, C. PREDA (Universitatea din Bucuresti), S. SCHMITZ (Promoteur), D. VANDER HORST (University of Edinburgh).

Partagez cet agenda