HautesFagnes

La Station Scientifique des Hautes Fagnes au Mont Rigi (SSHF), située en plein cœur de la plus grande Réserve Naturelle de Wallonie près de Robertville, ouvre ses portes à des colloques, séminaires, des cours du FOREM, stages de terrain organisés par des associations de protection de l’environnement et par les Universités francophones, flamandes et étrangères.

Elle constitue un élément important dans la formation de nos étudiant·e·s mais une part importante des activités d’enseignement est également tournée vers les étudiants du secondaire qui y trouvent une initiation aux particularités biologiques, physiques, chimiques et climatologiques des Hautes-Fagnes.

De nombreuses activités scientifiques disposant de subsides des pouvoirs publics nationaux et internationaux se développent également autour de la station, étudiant notamment la conservation de la nature, la géologie et la (paléo) climatologie de la région fagnarde, les sciences humaines (anthropologie et sociologie) avec les aspects sociétaux dont l’impact des populations sur l’environnement fagnard, l’étude des tourbières … L’évaluation de la qualité écologique des eaux douces a toujours été un des fleurons des activités menées en écologie dulçaquicole à partir de la SSHF.

La Station Scientifique des Hautes Fagnes et la Station scientifique internationale du Jungfraujoch , sont considérées par la communauté scientifique comme les sentinelles des changements climatiques en Belgique/Europe grâce à leurs enregistrements météorologiques, de concentration de gaz à effet de serre (composition chimique de l'atmosphère) et d'enneigements depuis de nombreuses années dans des régions peu impactées par les activités humaines. Ces stations font partie d’un patrimoine scientifique au service de la communauté mondiale (notamment du GIEC).

en savoir +

modifié le 19/02/2024

Partagez cette page