station belaza 2

Historique de la coopération

En 1999, un projet de mariculture des holothuries (ou concombres de mer, embranchement des échinodermes), financé par la coopération universitaire belge (maintenant ARES-CCD) a vu le jour à Madagascar sous la supervision de l’Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM) (Prof. Man Waï) de l’Université de Toliara et des universités belges de Mons (UMONS) (Prof. Igor Eeckhaut) et de Bruxelles (ULB) (Pro.f Michel Jangoux). Les premiers travaux ont permis de construire une écloserie sur le site de l’IH.SM qui se situe dans la ville de Toliara même, proche du port.

La deuxième phase du projet, engagée en 2004 toujours via un financement belge a été marquée par la création d’une ferme d’élevage d’holothuries destinée à faire grossir les juvéniles sortant de l’écloserie jusqu’à la taille requise pour leur commercialisation. La ferme a été installée sur le site de Belaza, à 20 km au sud de Tuléar. A la fin de cette deuxième phase, en 2008, le site de Belaza était équipé d’un laboratoire, de dortoirs, d’une maison pour cadres supérieurs, de 320 m2 de bassins et de 600 m2 d’enclos en mer.

En 2016, il a été décidé de ré-investir dans la ferme d’élevage qui s’était dégradée au cours du temps pour la transformer en station marine et aquacole multi-tâches.

Les bâtiments de l’écloserie et de la station marine de Belaza font l’objet d’une convention de co-gestion impliquant l’IH.SM, l’ULiège et l’UMons depuis 2019 et, depuis 2023, l’ULB. La réhabilitation des bâtiments et de l’infrastructure est en cours et permet déjà d’accueillir des scientifiques et de nouveaux projets.

Recherche et enseignement

La station marine de Belaza est supportée financièrement par l’UR FOCUS et l’Institution et a bénéficié d’un crédit d’opportunité.

Les projets menés à Toliara depuis les années 2000 par ULiège impliquent des travaux sur l’écologie et l’évolution des poissons récifaux, les symbioses entre invertébrés, les écosystèmes à coraux noirs, l’algoculture ou encore l’holothuriculture. Ils ont bénéficié du soutien financier du FNRS et de l’ARES-CDD.

L’UR FOCUS a également financé plusieurs projets d’amorce, notamment concernant l’écologie et l’aquaculture du Sigan cordonier, un poisson apprécié localement et surpêché. Les recherches menées dans ces infrastructures sont donc diverses s’inscrivant dans un cadre fondamental, orienté ou appliqué.

Les différents projets obtenus ont permis de former une partie importante des professeur·es actuel·les de l’IH-SM.
Ces expertises, développées au cours du temps, ont permis la participation des professeur·es de l’UR FOCUS à trois programmes d’enseignement successifs financés par l’ARES-CCD (Projet de formation Sud - PFS). Le dernier programme en date, intitulé « Artisanal mariculture and Village farming » débutera en septembre 2024, aura pour but de former des professionnels de l’aquaculture et utilisera l’infrastructure de Belaza pour l’ensemble des travaux pratiques et TFE.

Tout ceci annonce une nouvelle ère pour cette collaboration inter-universitaire qui se développe depuis 20 ans.

Principaux collaborateurs et collaboratrices

ULiège Faculté des Sciences 

Prof. Pierre Vandewalle, Prof. Eric Parmentier, Prof. Bruno Frédérich, Dre Carole Rougeot, Dr Gilles Lepoint

UMons

Prof. Igor Eeckhaut, Dr Guillaume Caulier, Dr Lucas Terrana

ULB

Prof. Bruno Danis

IH.SM

Prof. Gildas Todinanahary ; Prof. Richard Rasolofonirina ; Prof. Thierry Lavitra, Prof. Jamal Mahafina

Personne de contact pour la station marine de Belaza et le PFS Mariculture

Dr. Gilles Lepoint

Faculté des Sciences
Département de Biologie, Ecologie et Evolution
Freshwater and OCeanic science Unit of reSearch (FOCUS) 
Laboratoire d’Ecologie trophique et isotopique

Share this page