Défense de thèse

Soutenance de thèse de Pablo Padilla


Info

Dates
7 mars 2024
Location
Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV), bât. L3, amphi. 0/13a
Rue de Pitteurs, 20
4020 Liège
See the map
Schedule
15h00

Le jeudi 7 mars 2024, Pablo PADILLA présentera l'examen en vue de l’obtention du grade académique de Docteur en Sciences (Collège de doctorat en Biologie des organismes et écologie) sous la direction de Mathieu DENOEL et de Anthony HERREL (Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris) (Co-promoteur).

Cette épreuve consistera en la défense publique d’une dissertation intitulée :

« Intrinsic properties and thermal adaptations enhancing the invasion of marsh frogs, Pelophylax ridibundus s.l. ».

Résumé

La mondialisation a indirectement à la fois favorisé l’apparition d’espèces envahissantes et contribué aux changements climatiques, deux menaces principales à la biodiversité. Les amphibiens, qui sont caractérisés par un cycle de vie complexe et pour qui la température corporelle est régulée par leur environnement, sont l’une des classes de vertébrés les plus menacées. Les changements climatiques ainsi que les espèces envahissantes, paradoxalement souvent d’autres amphibiens, contribuent tous deux au déclin des populations natives d’amphibiens. La grenouille rieuse, Pelophylax ridibundus, est l’un de ces envahisseurs. Originaire de diverses régions dont les Balkans, la grenouille rieuse présente actuellement une vaste aire de répartition à travers l’Europe de l’Ouest, due à des introductions massives qui ont résulté en leur invasion. En effet, les espèces envahissantes sont capables de s’établir et se disperser rapidement dans leur nouvel environnement du fait de leurs adaptations génétiques ainsi que leur plasticité adaptative.

Cette thèse a pour objectif d’évaluer les adaptations et les réponses face à la température pouvant améliorer ou limiter l’invasion des grenouilles rieuses. Spécifiquement, à l’aide de multiples approches physio-anatomiques nous avons visé : (1) d’élucider quelles propriétés anatomiques déterminent leurs performances physiques et, étant donné que les grenouilles sont des ectothermes, (2) d’évaluer comment les variations thermiques influencent ces performances ; et, puisque les grenouilles rieuses montrent un cycle de vie complexe, (3) de tester si différentes températures entravent leurs activités biologiques ayant lieu au cours de chaque stade de vie.

Globalement nos résultats révèlent des propriétés anatomiques et une plage de températures déterminant la physiologie des grenouilles rieuses invasives, mettant ainsi en évidence des cibles sélectives pouvant accroître leur invasion mais de la même manière pouvant être des cibles d’intérêt dans leur gestion.

 

Le Jury sera composé de :

M. J.-C. PLUMIER (Président), MM. M. A. CARRETERO (Universidade de Porto), M. DENOEL (Promoteur), B. FREDERICH, A. HERREL (Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris) (Co-promoteur), L. MICHEL (Secrétaire), R. VAN DAMME (UAntwerpen).

 
Photo : ©F.Pille

Share this event