Focus sur les intervenants de la table ronde organisée à l'occasion de la journée "Formations-Métiers" du 21 octobre 2017.

Nous les remercions d'avoir répondu à l'invitation des Pr. Roland BILLEN, Vice-Doyen à l'Enseignement et Moreno GALLENI, Vice-Doyen à la Recherche, qui animaient le débat.

 

M. Alexis DARRAS  

Master en Sciences physiques, à finalité approfondie, 2015
Aspirant F.N.R.S. au sein du DE de Physique | UR CESAM

Grâce à l'obtention d’une bourse de financement recherche, Alexis Darras a commencé un doctorat en mécanique des fluides au Département de Physique de l'Université de Liège en 2015.
Son travail consiste à la fois en la recherche et la construction de modèles améliorant la connaissance humaine sur un sujet spécifique, l'enseignement et la diffusion des résultats de ses recherches auprès de ses pairs (colloques à l'étranger...) et auprès du grand public (Alexis Darras a reçu le prix du Public ex-aequo à la finale du concours international "Ma Thèse en 180 secondes"...).

vid-img-1

[MT180] Alexis Darras - Finale Internationale 2017

Alexis Darras participait à la finale internationale du concours Ma Thèse en 180 Secondes en présentant sa thèse intitulée "Évaporation sous champ de gouttes de colloïdes superparamagnétiques".

 

Mme Corine CEOLA

Licenciée en sciences mathématiques - Docteur en sciences, 1998
Gestionnaire des risques chez Intégrale

Corine Ceola a commencé sa carrière en tant qu'assistante à l'Université de Liège. Aujourd'hui elle travaille en tant que gestionnaire des risques chez Intégrale dont le core business consiste à offrir et à gérer des assurances de groupe. Elle prédit les risques encourus par les entreprises. En produisant des modèles qui permettent d'évaluer la suffisance des flux rentrants pour couvrir les flux sortants, elle leur évite la faillite. Cette modélisation se base sur de la probabilité, des statistiques et de l'analyse. Des connaissances et compétences apprises lors de ses études, qu’elle applique quotidiennement dans son cadre professionnel.

Mme SANDRA GODFROID

Master Biologie des Organismes et écologie, à finalité approfondie, 2009
Coordinatrice du Comité Local Geer à l'asbl Contrat de rivière Meuse Aval

Sandra Godfroid travaille pour Contrat de rivière Meuse Aval, asbl spécialisée dans l'étude de la qualité de l'eau des rivières. Elle coordonne le programme Bassin du Geer. Elle réalise des observations sur le terrain, les synthétise et les transmet à des organismes publics (comme la Région wallonne) pour qu'ils puissent agir sur les problèmes répertoriés. Elle participe également  à des actions de sensibilisation auprès du grand public. Après son master en biologie des organismes et écologie, Sandra Godfroid a suivi une formation d'un an au Forem en éco-conseil ce qui lui a permis de développer des aptitudes en gestion de projet complémentaires à sa discipline initiale. "Mon travail me permet d'améliorer mes propres capacités."

M. Pierre-Henri LEFEBVRE

Licencié en sciences physiques, 1998 - Docteur en sciences, 2004
CEO at SPATIODATA

Après avoir été assistant au Département de physique, Pierre-Henri Lefebvre a travaillé en recherche et développement dans une PME à orientation industrielle avant de s'investir dans un centre de recherche privé. Il a initialement travaillé sur le développement d'une plate-forme d'informations multimedia et spatialisées pour la gestion de bâtiments financée par le secteur de la construction. Mutualiser cette plateforme l'a rendue accessible à beaucoup d’entreprises du secteur qui n'auraient pu en bénéficier en raison du coût de son développement. Ensuite, il a pu valoriser le résultat de sa recherche au sein de la spin-off SPATIODATA et,  grâce à la propriété intellectuelle, commercialiser ce produit à haute valeur ajoutée. "Ma formation de base m'a donné la capacité d'innover et d'aller plus loin."

Mme Isaline GERARD

Master en Sciences mathématiques, à finalité didactique, 2015
Professeur de mathématique à l'Athénée Royal de Herstal

Etre Professeur de mathématique, cela peut paraître routinier. Pourtant chaque année, Isaline Gerard se retrouve face à de nouveaux étudiants. Elle construit son cours avec eux et selon leurs besoins. Cela demande un investissement social, de l'innovation et de l'implication.
Durant ses études elle savait déjà qu’elle voulait se diriger vers l'enseignement mais elle craignait de ne pas aimer. Le stage de fin d'année du master à finalité didactique lui a permis d'apaiser ses inquiétudes. De plus, comme les sciences mathématiques lui plaisaient, quelle que soit la finalité choisie, elle aurait pu s'épanouir dans d'autres voies. "Aujourd'hui je vis la transition secondaire-université d'une autre manière. Je refais des maths, mais autrement. Cela implique un sens de l'adaptation."

M. Renaud HOYOUX

Master en Sciences mathématiques, à finalité spécialisée en informatique, 2011
Lead software developer, Cytomine SCRL FS

A la fin de ses études, Renaud Hoyoux a été engagé dans le secteur des assurances. Ensuite il a travaillé sur le développement du logiciel Cytomine au sein du GIGA.  Après avoir mis en relation sciences mathématiques et sciences financières, il lui faut faire communiquer l'informatique avec d'autres sciences (biologie, médecine...). Aujourd’hui il a un nouveau challenge : se lancer dans la valorisation économique de ce logiciel open source au sein d'une spin-off à finalité sociale de l'ULiège. Son travail consiste toujours à faire des liens : envisager comment des parties informatiques doivent communiquer entre elles, comment rendre l’interface agréable aux clients… Il doit également trouver des investisseurs et planifier la production. "J'aime toutes les sciences ce qui m'a beaucoup aidé. Ma formation m'a permis d'être à l'aise avec les chiffres comme avec les choses abstraites."

vid-img-1

Témoignage

Diplômé en 2011 de l'Université de Liège en Sciences Mathématiques, Renaud Hoyoux témoigne de son parcours.

Mme Dorina FATI

Licenciée en sciences chimiques,  1999 - Docteur en sciences, 2004
Director Engineering & Construction at Prayon

Dorina Fati a réalisé un doctorat en sciences. Pour elle, étudier les sciences est passionnant parce que les scientifiques ouvrent la voie. Le cerveau s'exerce à tout faire. En fin de doctorat elle a eu le choix : se diriger vers une carrière académique ou entrer dans le privé, continuer à écrire des articles ou déposer des brevets. Approche virtuelle des sciences ou approche appliquée, elle a choisi la seconde, d’abord chez Eurogentec comme QC Manager et ensuite chez Prayon. Sa carrière y a débuté au Département Recherche et Développement (process) puis en Production (science et social management). Pour accroître son expertise, elle a ajouté à sa formation scientifique un Master en Business administration. Aujourd'hui elle dirige une équipe d'ingénieurs. "L'université cela dure 5 ans mais après ça continue, on apprend à se connaitre et on évolue."

Pour conclure

Dans la vie il n'y a rien à craindre
tout à comprendre.

Marie Curie

 

Partagez cette page