Rencontre avec Adrien Boes, Master en Biochimie et biologie moléculaire et cellulaire (2016) et Docteur en Sciences (2021). Passionné de sciences, et en particulier de Biologie et de chimie. Adrien Boes est Manager de la Bioproduction au CER groupe.

Formation


Adrien BoesPouvez-vous résumer votre parcours ?

Après une formation secondaire générale, option sciences, j’ai réalisé mon parcours supérieur à l’Université de Liège où j’ai commencé par un bachelier en Sciences Biologiques, suivi d’un Master en Biochimie, Biologie moléculaire et cellulaire (BBMC). J’ai ensuite réalisé ma thèse de doctorat au Centre d’Ingénierie de Protéines que j’ai défendue en décembre 2020.

Pourquoi avez-vous choisi d'étudier la biologie à l’ULiège ?

J’ai toujours été passionné de sciences, et en particulier de Biologie et de chimie. J’ai dès lors très naturellement opté pour la Biochimie et ce, à l’Université de liège, qui jouit d’une bonne réputation dans ce domaine. En commençant ces études je n’avais pas dans l’idée de réaliser une thèse de Doctorat mais en cours de Master, j’ai commencé à penser à cette option. J’ai finalement franchi le pas et ai obtenu une bourse FRIA qui m’a permis de réaliser ma thèse dans de très bonne condition. L’expérience doctorale a été très enrichissante tant au point de vue scientifique qu’humain : à refaire, je referais tout pareil !

Point fort de la formation

Ma formation m’a donné un très bon bagage en Biochimie, biologie moléculaire. Celui-ci est très recherché sur le marché de l’emploi et offre de nombreuses opportunités.

Adrien Boes

Profession

Quelles ont été les différentes étapes de votre carrière ?

Après avoir défendu ma thèse de doctorat, j’ai rejoint le CER groupe, un centre de recherche agréé dans le domaine des sciences du vivant, au sein duquel je travaille depuis environ 2 ans.  Nous travaillons avec de nombreuses entreprises actives dans le domaine des biotechnologies au sens large (GSK, Eurogenetec…).

J’ai débuté en tant que Chef de projet dans le laboratoire d’immunologie où j’assurais entre autres la gestion de projets impliquant des productions recombinantes de protéines et d’anticorps.

J’ai ensuite accédé à un poste de plus haute responsabilité en devenant Manager de la Bioproduction, toujours au CER groupe.
En tant que responsable Bioproduction, je supervise une équipe d’une dizaine de personnes dans le cadre de prestations dites de Bioproductions (production de protéines recombinantes, anticorps, virus, vecteurs viraux…) afin de soutenir les Biotech dans leur développement de produits, thérapies, vaccins, kits de diagnostique… et j’en passe.

En pratique, j’évalue les besoins des clients pour ensuite leur faire une proposition pertinente. J’organise le bon déroulement du projet depuis sa planification jusqu’à sa réalisation, dans les délais prévus et avec rédaction d’un rapport final. Ce travail est très varié étant donné la diversité des projets auxquels nous sommes associés. Ce travail me permet aussi d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences au travers des projets supervisés.

Quels ont été les apports de votre formation dans votre vie professionnelle ?

Ma formation, et en particulier ma formation doctorale, m’a permis d’apprendre la gestion de projet, la rédaction de rapport ou encore la capacité de faire face à des problématiques en cherchant des idées et approches innovantes. Celle-ci m’a également permis d’améliorer mes capacités de communication, un aspect très important dans le cadre de mon activité professionnelle.

Que vous a apporté votre formation sur le plan personnel ?

Je pense avoir beaucoup grandit au cours de ma formation universitaire et lors de ma formation doctorale. Outre l’acquisition de savoirs et de compétences, ma formation m’a permis de réaliser des rencontres enrichissantes (étudiants, professeurs, doctorants…). Certaines de ces personnes font d’ailleurs toujours partie de mon cercle proche d’amis.

Quels sont vos projets pour le futur ?

Je ne suis encore qu’au début de ma carrière ! Comme souvent, je préfère me laisser porter par « le vent du hasard et des rencontres », plutôt que de planifier un plan de carrière très précis. Nous avons la chance d’être dans un pays on le secteur des Biotechnologies a le vent en poupe : les opportunités ne manquent pas !

Aux futur·e·s étudiant·e·s en Sciences

Si comme moi les Sciences vous passionnent, alors tentez l’aventure ! Ces études offrent de nombreuses opportunités de carrière et nous avons plus que jamais besoin de talents pour répondre aux nombreuses problématiques auxquelles les sciences peuvent apporter des solutions. 

Adrien Boes

Share this page