Prix scientifique

Cinq géologues de l’ULiège récompensés par la médaille Van den Broeck



La médaille Van den Broeck - décernée à des scientifiques dont les travaux ont eu un impact important sur les sciences géologiques - a été attribuée cette année à l’ensemble des géologues qui ont travaillé pendant 30 ans à la cartographie du sous-sol de la Wallonie. Parmi eux, Jean-Marc Marion, Frédéric Boulvain, Laurent Barchy, Bernard Mottequin et Pauline Lamberty, géologues de l’Université de Liège (Eddy Lab / Faculté des sciences).

L'

association scientifique des géologues de Belgique, dénommée Geologica Belgica, a décidé d'honorer les géologues cartographes ayant œuvré dans le cadre du programme de révision de la carte géologique de Wallonie. C’est en cette fin d’année 2019 que la phase de travail de terrain se termine, après plus de 30 ans de travaux, de prospections et de recherches ! Soit exactement un siècle après la fin des travaux qui, de 1890 à 1919, avaient mené à la publication de la première carte géologique de Belgique.

La Médaille Van den Broeck est décernée annuellement à un ou des scientifique(s) dont les travaux ont eu un impact important sur les sciences géologiques en Belgique. Cette année, cette médaille a été décernée à l'ensemble des géologues ayant cartographié le riche sous-sol de la Wallonie pendant près de 30 ans. Parmi ceux-ci, 5 membres de l’Université de Liège qui, à différents moments, se sont fortement impliqués dans ce vaste projet en réalisant de nombreuses cartes du sous-sol wallon. Jean-Marc Marion (impliqué depuis 1990) a fait équipe avec Frédéric Boulvain (1990-1992) alors géologue à l’ULB et devenu ensuite professeur à l’ULiège, puis avec Laurent Barchy (impliqué de 1995 à 2008), Bernard Mottequin (de 2008 à 2014), et Pauline Lamberty (de 2014 à 2017). Ce sont les 5 lauréats issus du département de géologie en faculté des sciences.

De cette manière, Geologica Belgica souhaite ainsi honorer les géologues cartographes pour ce travail de la plus grande importance, qui sert déjà de base fondamentale pour comprendre et gérer les ressources en eau, la géothermie, ou encore les risques naturels. Ces travaux sont également d’un importance capitale pour la gestion économique du sous-sol, révélant les zones intéressantes ou non pour l’industrie extractive.

Cette médaille sera remise aux géologues de la Carte géologique de Wallonie ce 4 octobre 2019 à l’occasion d’une journée de terrain dans le Massif de Stavelot ; le programme et les informations sont disponibles en suivant ce lien.

A propos de l’EDDy Lab

L’Evolution & Diversity Dynamics Lab regroupe des géologues, des biologistes et des paléontologues analysant les fluctuations de la biodiversité du passé. La diversité des profils dans le laboratoire permet de combiner travail de terrain, études morphologiques 2D et 3D et analyses quantitative de pointe pour comprendre comment les grands bouleversements du passé ont affecté les écosystèmes, notamment lors d’extinctions de masse.

Consulter le site web

Partagez cette news