Expédition scientifique

L’expédition scientifique TANGO 2 met le cap sur l’Antarctique



Délimiter les réponses des écosystèmes de l'océan Austral au changement climatique, c’est l’objectif de la mission scientifique TANGO 2 qui va démarrer d’Ushuaïa (Argentine) pour rejoindre la péninsule Antarctique … en voilier ! Cette mission embarque des chercheurs de l’ULB, de l’UGent ainsi que trois doctorants de l’Université de Liège : Axelle Brusselman, Martin Dogniez et Anthony Voisin. Ceux-ci vont procéder à des prélèvements à partir du bateau et en plongée en vue d’étudier les émissions de gaz à effets de serre, la production primaire planctonique et les réseaux alimentaires benthiques.

S

uite de l’expédition TANGO1 , la mission TANGO2 a pour but d'observer les réactions des écosystèmes marins de l'Antarctique au changement climatique, en particulier à faible profondeur. Les changements climatiques étant importants et s'intensifiant dans les régions polaires, la structure et la fonction des écosystèmes risquent de subir des modifications spectaculaires. En étudiant les seuils écologiques à différents niveaux d'organisation, y compris les espèces, les interactions entre espèces, les populations, les processus et les fonctions, et les écosystèmes entiers, en mettant l'accent sur le benthos (organismes vivant en contact étroit avec le fond marin), TANGO vise à identifier non seulement les conditions d'habitabilité, mais aussi les facteurs qui compromettent l'habitabilité, tels que le déséquilibre du cycle du carbone.

L’équipe de chercheurs - emmenée par le Pr Bruno Danis du Laboratoire de Biologie Marine (ULB)- mènera des travaux détaillés sur la biodiversité et l'émission de gaz à effet de serre dans différents domaines, en combinant un éventail de techniques (plongée sous-marine, déploiement de drones, submersible télécommandé, imagerie 3D, études trophiques et génétiques, mesures biogéochimiques). Les chercheurs s’intéresseront également à la mesure simultanée de paramètres relatifs à l'atmosphère, à la colonne d'eau et au fond marin. Le voyage en voilier durera jusqu’au 9 mars 2024. Un mode de transport idéal pour des missions scientifiques car il a un impact environnemental limité et permettra, grâce à son agilité, d'atteindre des zones peu étudiées.

TANGO2 ©B.Delille:ULiège

Sur ce voilier Axelle Brusselman (FRIA), Martin Dogniez (FNRS) et Anthony Voisin (Bourse UBO), doctorantss au sein de l’unité de recherches FOCUS de la Faculté des Sciences de l’ULiège s’attèleront à deux types de tâches : « D'abord des prélèvements en plongée  pour récolter des invertébrés benthiques et leurs sources de nourriture potentielles, macro algues, sédiments, matières en suspension et plancton en vue d'étudier les réseaux alimentaires via plusieurs techniques complémentaires (isotopes stables, acides gras, barcoding du DNA provenant des tubes digestifs des animaux), explique Loïc Michel, biologiste marin et Chargé de cours, au sein de l’Unité de recherches FOCUS de l’ULiège. Ils réaliseront également des prélèvements d'eau et feront des incubations afin de mesurer l’émission de gaz à effets de serre et la production primaire planctonique. ». Tous ces éléments seront ensuite intégrés aux résultats obtenus lors de la première campagne qui avait eu lieu en février 2023 afin de mieux comprendre comment le changement climatique en général, et la régression de la glace de mer en particulier, modifient le fonctionnement des écosystèmes antarctiques.

L’expédition scientifique TANGO2 fait partie du projet BRAIN-BE "TANGO", financé par BELSPO. Le personnel de l'ULiège (UR FOCUS) impliqué dans ce projet comprend Bruno Delille (Chercheur qualifié F.R.S.- FNRS, Unité d'Océanographie Chimique), Gilles Lepoint (Maître de recherches F.R.S.- FNRS, Laboratoire d'Ecologie Trophique et Isotopique) et Loïc Michel (Chargé de cours ULiège, Systématique et Diversité Animale), ainsi que leurs équipes.

En savoir + sur l'expédition

Vos contacts à l’ULiège

Loïc Michel

Bruno Delille

Gilles Lepoint

Suivre l'expédition sur les réseaux sociaux

Facebook

Instagram

Polarsteps

Partagez cette news